MoMAR

L'objectif de l'initiative MoMAR (« Monitoring the Mid-Atlantic Ridge ») vise à étudier la dynamique des systèmes hydrothermaux des fonds marins sur la dorsale médio-atlantique, au sud des Açores. La circulation hydrothermale au niveau des dorsales médio-océaniques impacte le transfert d'énergie et de matière de l'intérieur de la Terre vers la croûte, l'hydrosphère et la biosphère. Sur le plancher océanique fracturé, l'eau de mer circule à travers la croûte océanique perméables, échange chimiquement avec les roches environnantes, et est chauffée à des températures atteignant 400 ° C. Ce liquide chaud s'écoule vers la surface de la Terre et est expulsé par les cheminées hydrothermales, formant des émissions ayant différentes propriétés physico-chimiques (allant des fumeurs noirs aux sources hydrothermales diffuses). Les communautés uniques de la faune qui se développent à proximité de ces sources hydrothermales se nourrissent de micro-organismes chimiosynthétiques qui utilisent de composés chimiques réduits (H2S, CH4, ...) présents dans les fluides chauds en tant que sources d'énergie.

Momar-D est l'une des actions ESONET de démonstration. Il vise à tester le déploiement et le fonctionnement d'un observatoire multidisciplinaire de haute mer centrée sur le site hydrothermal du Lucky Strike. Cet observatoire de base fera appel à deux nœuds SEAMON relié acoustiquement à une bouée de surface qui assure la communication par satellite à une station à terrestre. Les expériences prévues sur le site hydrothermal du Lucky Strike exploreront la dynamique de la géosphère, son impact sur les propriétés des fluides hydrothermaux, et sur la faune associée et les échanges avec l'océan global.

Momar-D fournira le savoir-faire technologique et l'impulsion scientifique permettant de promouvoir des solutions de surveillance durables telles que l'utilisation d'un câble permettant la surveillance en temps réel des processus volcaniques, hydrothermaux et biologiques dans les zones proches des Açores, pour aider la région des Açores sur les questions liées aux risques volcaniques et à la gestion durable des ressources environnementales. Le nœud ESONET des Açores est prévu pour, à terme, prolonger en mer le système de surveillance sismique et volcanique, déjà existant sur terre et fournir des informations holistiques concernant ces habitats, élément essentiel pour la gestion des écosystèmes de la région.

 
Schéma de l'expérience MOMARD-D

 
Le module de observatoire écologique TEMPO sur le site de Lucky Strike – MoMARETO 2006

 

La bouée BOREL

 

Un fumeur à la base de l'édifice hydrothermal de Eiffel Tower. Mormareto, 2006

Le tableau suivant présente les activités prévues:

Date 

Planned activities 

Juin 2008 - Juin 2010

Intégration des capteurs sur les nœuds SEAMON

Validation à terre des sous-systèmes et du système complet

Janvier 2010

Campagne préparation

Juillet 2010

Campagne 1: Déploiement du système

Juillet - Août 2010

Intégration des données récoltées sur une période d'enregistrement de un mois et intégration des données transmises à terre en temps quasi réel

Août - Décembre 2010

Intégration des données récoltées sur une période d'enregistrement de un mois et intégration des données transmises à terre en temps quasi réel

Décembre 2010

Fin de la phase principale de MoMAR-D

Août 2011

Campagne  2: Récupération du système d'observation des fonds marins

Décembre 2011

Evaluation du projet: résultats, intégration des données sur une période d'enregistrement de 1 an, prospectives

Autres sources d'information

Le site web MOMARnet peut également être visité: il donne un aperçu du réseau RTN (Research Training Network) financé par le programme Marie Curie de la Commission Européenne, qui vise à renforcer l'approche européenne sur les sciences et les technologies des observatoires profonds du fond marin.