Est de la Sicile

Caractéristiques de l'observatoire

Cet observatoire est un important site offshore, situé à proximité de l'Etna, où l’observatoire pluridisciplinaire Italien SN-1 a récemment terminé sa première mission de 6 mois. Le câble existant pour l’expérience de télescope à neutrinos NEMO fournit une orientation pour le transfert de données en temps réel et l'intégration de l'observatoire du fond marin vers les réseaux terrestres.

Actuellement, l'observatoire du fond marin SN1, géré par INGV, est relié à la station à terre au moyen d'un câble électro-optique. la station SN1, équipé d'un large éventail de capteurs géophysiques et océanographiques, représente le premier nœud opérationnel du dispositif ESONET, et il est maintenant capable de transmettre des données en temps réel au National Seismological Service Centre, à Rome, géré par INGV.

Ainsi, les stations de ce site représentent une première phase opérationnelle pour l’implantation d'un laboratoire pluridisciplinaire.

 

L'observatoire à l'Est de la Sicile

 

Réseau régional proposé sur le site à l'Est de la Sicile

Objectifs

Le développement du site de test NEMO-SN1 est attendu pour définir un laboratoire sous-marin pluridisciplinaire (dans le cadre du projet LAMS).

Un projet supplémentaire, PEGASO, a débuté en Décembre 2005 et est essentiellement consacrée à renforcer les essais logistique sur site et la capacité de service pour l’exploitation et la maintenance de l’expérience pilote NEMO et des stations de fond marin.

Enfin, la disponibilité des infrastructures marines et terrestres et son intérêt pour a surveillance des risques géologiques rendent le site approprié pour accueillir des prototypes de validation des systèmes d'alerte précoce des tsunamis (Tsunamis Early Warning Systems; TEWS).

Description détaillée